Annuaire Camerounais Des Affaires .

  • +237 698383153
  • +237694783032
  • info@237christianbiz.com

La référence des entreprises et professionnels éthiques du Cameroun

Principes bibliques pour les affaires

Les principes économiques divins sont simplement la volonté de Dieu dans le domaine économique.

Si nous voulons voir la main de Dieu dans nos affaires, nous devons y appliquer ces principes. Par ailleurs, les principes en question sont ceux appliqués par tous ceux qui réussissent en affaires.

 

  1. La Diligence

Proverbes 13: 4 “L’âme du paresseux a des désirs qu’il ne peut satisfaire; Mais l’âme des hommes diligents sera rassasiée”

Proverbes 20: 4 “A cause du froid, le paresseux ne laboure pas; A la moisson, il voudrait récolter, mais il n’y a rien.”

Définition: La diligence est la rapidité d’exécution d’une chose, la célérité, l’empressement, le zèle.

Les personnes diligentes comprennent les lois de la semence et de la moisson, elles comprennent que la prospérité, la réussite, ne viennent que d’un travail assidu pendant une longue période de temps et non à ceux qui abandonnent quand les choses deviennent difficile ou vont mal.

Une personne diligente reconnait que la loterie n’est pas un plan viable pour la réussite; au contraire, elle travaille avec ardeur et application en espérant que le Seigneur fasse sa part.

Le diligent seme et attend que le Seigneur fasse tomber la pluie pour faire croître ce qui a été semé.

Proverbes 24: 30-34 “J’ai passé près du champ d’un paresseux, Et près de la vigne d’un homme dépourvu de sens. Et voici, les épines y croissaient partout, Les ronces en couvraient la face, Et le mur de pierres était écroulé. J’ai regardé attentivement, Et j’ai tiré instruction de ce que j’ai vu. Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, Un peu croiser les mains pour dormir!… Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes.”

Ce passage nous montre clairement que la paresse conduit à la pauvreté.

Proverbes 12: 24 “La main des diligents dominera, Mais la main lâche sera tributaire. ”

Ce passage montre que le diligent devient un leader  tandis que le paresseux travaille sous la contrainte, il travaille pour subvenir à ses besoins, il est dépendant et il est sous les ordres du leader.

Proverbes 12: 11 “Celui qui cultive son champ est rassasié de pain, Mais celui qui poursuit des choses vaines est dépourvu de sens.”

Proverbes 28: 19 “Celui qui cultive son champ est rassasié de pain, Mais celui qui poursuit des choses vaines est rassasié de pauvreté.”

Proverbes 10: 4 “Celui qui agit d’une main lâche s’appauvrit, Mais la main des diligents enrichit.”

Proverbes 21: 5 “Les projets de l’homme diligent ne mènent qu’à l’abondance, Mais celui qui agit avec précipitation n’arrive qu’à la disette.”

La réalité face au virtuel, l’action face au rêve.

Ephésiens 4: 28 “Que celui qui dérobait ne dérobe plus; mais plutôt qu’il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin.”

C’est par le travail que nous pouvons avoir quelque chose.

 

  1. La Discipline

 

Définition:

Discipliner c’est corriger. La discipline est une règle de conduite qu’on s’impose. C’est la mise en place d’un régime visant à changer systématiquement le comportement d’une personne.

La discipline est dure mais elle apporte de vastes récompenses à ceux qui s’engagent à la suivre.

Proverbes 13: 1 “Un fils sage écoute l’instruction de son père, Mais le moqueur n’écoute pas la réprimande.”

Proverbes 29: 1 “Un homme qui mérite d’être repris, et qui raidit le cou, Sera brisé subitement et sans remède.”

Job 5: 17 “Heureux l’homme que Dieu châtie! Ne méprise pas la correction du Tout-Puissant.”

Proverbes 12: 1 “Celui qui aime la correction aime la science; Celui qui hait la réprimande est stupide.”

Dans les affaires, la discipline n’est pas une option ou une alternative mais une nécessité absolue. Sans discipline nous ne pourrions transformer nos idées en succès.

Un entrepreneur qui veut réussir doit donc développer une discipline conséquente ou embaucher quelqu’un pour garder ses affaires en ordre. Dans le cas contraire, son entreprise fera faillite.

Exemple:

Un entrepreneur que je nommerais X était un homme d’affaire dont le penchant pour le désordre a causé la chute.

X était un chimiste, un des meilleur et il avait développer une formule pour éliminer les particules étrangères dans l’huile de moteur des véhicules automobiles.

Son idée était d’ajouter sa formule à l’huitle moteur et de recueillir les particules étrangères indésirables dans un filtre électrostatique spécial qui remplacera le filtre à huile standard. L’huile de moteur resterait ainsi indéfiniment propre et le filtre nécessiterait juste un nettoyage par rinçage inverse tous les 10.000 Kms, à un prix de 5.000 FCFA.

L’invention de X valait facilement plusieurs dixaines de millions de CFA auprès des concessionnaires automobiles.

Il a négocié avec une grande compagnie de camions, le droit de tester son invetion sur ses équipements. La compagnie lui a permis de modifier 10  de ses anciens camions comme essai.

Pendant ce période d’essai, X a porté une attention spéciale aux détails et a personnellement veillé à l’échange des filtres et à l’application des additifs. Le résultat était parfait. Non seulement l’huile est restée exempte de saleté et d’autres polluants, mais la consommation du carburant a baissé de 5%. A la vue de ces résultats, la compagnie de camions a commandé ces filtres pour chancu de ses véhicules.

L’entreprise de X était en marche.

Malheureusement, plus l’entreprise croissait en commandes de filtres, plus la qualité des filtres déclinait.

X a appris une leçon concernant la discipline et l’organisation lorsqu’au travers de l’utilisation d’additifs défectueux de son entreprise, plus de 30 semi-remorques se sont trouvées bloquées pendant la même période, au cours de livrasons. La compagnie transport a immédiatement enlevé les filtres et additifs de tous ses camions et poursuivi l’entreprise de X pour le paiement de plus de 300.000.000 FCFA de dommages.

C’est alors que X a constaté que par négligence également, son assurance responsabilité civile n’avait pas suivie la croissance de ses affaires et ne couvrait par conséquent pas son niveau actuel d’affaires.

Son entreprise a été liquidée et ses brevets remis à la compagnie de camions à titre de réglement partiel du préjudice causé.

X était à la dernière étape pour vivre une vie de sécurité financière quand son entreprise s’est effondrée. Il était à quelque jours de signer un accord avec d’autres compagnies importantes lorsque la nouvelle de la catastrophe avec la compagnie de camions est devenue publique.

Son excellente idée a mordu la poussière à cause de l’inattention et du manque de discipline.

 

  1. La Justice

 

Définition:

La justice est le principe moral de conformité au droit; c’est la juste reconnaissance et le respect des droits et du mérite de chacun.

La justice c’est l’honnêteté, l’intégrité.

Proverbes 14: 34 “La justice élève une nation, Mais le péché est la honte des peuples.”

Proverbes 21: 21 “Celui qui poursuit la justice et la bonté Trouve la vie, la justice et la gloire.”

Proverbes 3: 32 “Car l’Eternel a en horreur les hommes pervers, Mais il est un ami pour les hommes droits” Pervers (Qui se plait à faire le mail).

Proverbes 4: 24 “Ecarte de ta bouche la fausseté, Eloigne de tes lèvres les détours. ”

Proverbes 13: 25 “Le juste mange et satisfait son appétit, Mais le ventre des méchants éprouve la disette.”

Proverbes 21: 6-7 “Des trésors acquis par une langue mensongère Sont une vanité fugitive et l’avant-coureur de la mort. La violence des méchants les emporte, Parce qu’ils refusent de faire ce qui est juste.”

Nous vivons dans un monde dans lequel prospère la déception et la ruse. Le monde des affaires n’en est pas épargné. Ceux qui veulent refléter Christ et accomplir sa volonté dans les affaires, auront plusieurs opportunités pour souffrir et ils perdront certainement de l’argent.

La Parole de Dieu dans les versets ci-dessus montre que la justice, l’honnêteté, sera toujours récompensée tandis que la malhonnêteté sera punie.

Un jour, un dénommé Sam, propriétaire d’un établissement de santé de plus de 300 employés à pendan un contrôle de routine sur les factures de l’assurance maladie, découvert qu’une de ses infirmières stagiaires a délivré à un patient, des services qui n’étaient pas remboursables par l’assurance maladie. Sam a ordonné qu’un audit sur les 3 dernières années soit effectué sur ces factures.

Pendant cet audit, il a été découvert que l’assurnce maladie avait remboursé (payé)plus de 130.000.000 FCFA pour des services non autorisés, pas couverts à l’établissement de santé de Sam. Ceci était le résultat d’un audit interne et personne n’était au courant de cela excepté Sam et l’auditeur. Sans se soucier de l’impact économique , Sam a émis un chèque à l’assurance maladie afin qu’elle récupère l’argent injustifié que son établissement de santé avait perçu.

Même pour 130.000.000 FCFA, l’intégrité de Sam n’était pas à vendre.

Luc 16: 10 ” Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.”

La justice, l’honnêteté et l’intégrité doivent nous amener à fournir des produits / services de qualite au juste prix. La valeur des produits / services que nous offrons en dit long au public sur notre caractère réel en tant qu’entreprise, dirigeant, vendeur, employé.

La valeur d’un produit / service se définit sur le retour effectif sur investissement. Un prix bas ou élévé ne représente pas nécessairement la valeur.

En tant qu’entreprneur chrtiens, nous devons accepter de pratiquer les standards de produits / services prescrits par la Bible ie le meilleur produit / service au juste prix.

J’ai lu l’histoire d’un médécin qui dans sa clinique, avait cessé d’additionner les frais afin d’établir une facture. Il avait mis en place un système par lequel chaque patient établissait lui-même le prix à payer pour les soins et services reçus dans la clinique.

Lorsqu’un patient arrivait dans cette clinique, la réceptionniste lui donnait les informations sur les modalités de paiement, de même qu’un apperçu sur le coût des frais divers (location, soins, salaires, factures, etc) et il était demandé au patient de payer ce qu’il estimait être juste, équitable, loyal, honnête à la fin de son traitement (C’EST LE MODELE QUE J’UTILISE).

La vérité est que des patients payaient moins que ce qu’ils avaient reçu comme soin (moins que ce qui est juste), estimant que le médecin prendrait plus à d’autres patients. Mais il a été constaté que les revenus de la clinique avaient accrus de plus de 10% car plusieurs payaient beaucoup plus en estimant qu’ils avaient reçu de la valeur (avaient été bien soignés) par ses services. Juste retour sur investissement.

Le fast food Chick-Fil-A à Atlanta aux USA a ouvert en 1946 par un chrétien nommé Truett Cathy.

Contrairement à tous les autres fats food, Chick-Fil-A a toujours été fermé le Dimanche, a choisi de toujours bien payer ses employés et d’offrir des bourses scolaires.

Comment ce restaurant vendeur de poulets fait pour survivre et même prospèrer?

Fournir le meilleur poulet au meilleur prix

Le leitmotiv de ce restaurant est: “La nourriture est essentielle pour vivre alors préparons la bien.”

Le mot d’ordre de ce patron est: “Presque chaque instant de chaque jour, nous avons l’occasion de donner quelque chose à quelqu’un d’autre: temps, l’amour, ressources…J’ai toujours trouvé plus de joie à donner quand je ne m’attendais à rien en retour”. Il s’est ainsi engagé à donner le meilleur des poulets à ses clients. Grâce à la qualité produit/service, leurs clients sont leurs agents publicitaires (le restaurant ne fait pas de publicité). Dès qu’une personne goutte au poulet de Chick-Fil-A, elle revient toujours avec ses amis.

Ex: Le boucher chrétien au marché de Bonamoussadi et celui de l’immeuble Monkam.

Dans notre société actuelle, la norme semble être: Donner le moins possible au prix le plus élévé imaginable. Mais cette pratique ne peut durer longtemps, ne peut durer que lorsque les conditions économiques sont très favorables et lorsqu’il y a pas de compétitions.

Mais si nous voulons bâtir des entreprises pérennes, des entreprises que nous laisserons en héritage à nos enfants, ces pratiques actuelles ne sont pas recommandées.

Nous devons aimer les autres comme nous mêmes et ainsi leurs donner des produits/services d’excellente qualité au juste prix, Matthieu 22: 39 “Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.” C’est ainsi que nous gagnerons et prospèrerons.

Comme employeur ou employé, nous devons pratiquer la justice, l’équité.

Nous devons honorer nos créanciers (ceux qui nous ont donné la marchandise/l’argent).

Quand les affaires sont lentes, il peut être compréhensible de retarder le paiement des créanciers afin de compenser la réduction des flux de trésorerie; si la situation est hors de contrôle et que nous ne pouvons payer à temps, c’est une chose; mais si nous le faisons de notre propre gré, nous violons le principe de Proverbes 3: 27-28 “Ne refuse pas un bienfait à celui qui y a droit, Quand tu as le pouvoir de l’accorder. Ne dis pas à ton prochain: Va et reviens, Demain je donnerai! quand tu as de quoi donner.”

Un homme d’affaires dit avoir reçu à la fin d’une année, la carte du Directeur d’une entreprise importante, le remerciant de l’intégrité qu’il a montré en payant ses factures. Sachant que ses achats dans cette entreprise ne representaient pas grand chose, il a décidé d’appeler le Dierecteur pour lui demander pourquoi il lui avait adressé la note. La réponse du Directeur de l’entreprise était que cet homme d’affaires payait toujours et régulièrement ses factures à temps.

Si nous voulons avoir un témoigange crédible, soyons intègre.

Exode 20: 15 “Tu ne déroberas point.”

Ce commandement nous pousse à la vérité et la justice dans nos contrats et nos affaires. Il nous demande de rendre ce qui est dû et de restituer les biens illégalement acquis, détenus, à leurs propriétaires.

Nous ne devons point receller, piller, frauder, déplacer les bornes, extorquer, corrompre, pratiquer la hausse excessive des prix…

Lévitique 19: 11-13 “Vous ne déroberez point, et vous n’userez ni de mensonge ni de tromperie les uns envers les autres. Vous ne jurerez point faussement par mon nom, car tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis l’Eternel. Tu n’opprimeras point ton prochain, et tu ne raviras rien par violence. Tu ne retiendras point jusqu’au lendemain le salaire du mercenaire.”

Dieu ici explique mieux sa pensée, son intention en énumérant comme vol, des situations dans lesquelles la tromperie et la violence sont employées. Dieu aimerait que nous traitions sincèrement et honnêtement avec autrui et Ephésiens 4: 25 nous le rappelle “C’est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain; car nous sommes membres les uns des autres.”

Deuteronome 24: 14-15 “Tu n’opprimeras point le mercenaire, pauvre et indigent, qu’il soit l’un de tes frères, ou l’un des étrangers demeurant dans ton pays, dans tes portes. Tu lui donneras le salaire de sa journée avant le coucher du soleil; car il est pauvre, et il lui tarde de le recevoir. Sans cela, il crierait à l’Eternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.” Ce passage montre que Dieu est contre toute oppression dans laquelle un ouvrier est victime d’une fraude sur son salaire, de même que celle dans laquelle il n’est pas payé ou que son salaire est différé (l’ouvrier, le mercenaire travaille pour manger au quotidien, en différant son salaire, que mangerait-il?).

Dieu a tellement instruit l’homme sur la justice et l’équité qu’il demande de l’exercer même sur les animaux Deuteronome 25: 4 “Tu n’emmuselleras point le boeuf, quand il foulera le grain.”; 1 Corinthiens 9: 10 “ou parle-t-il uniquement à cause de nous? Oui, c’est à cause de nous qu’il a été écrit que celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain fouler avec l’espérance d’y avoir part.”

Parlant de la corruption, la Bible dit dans Deuteronome 25: 13-16 “Tu n’auras point dans ton sac deux sortes de poids, un gros et un petit. Tu n’auras point dans ta maison deux sortes d’épha, un grand et un petit. Tu auras un poids exact et juste, tu auras un épha exact et juste, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne. Car quiconque fait ces choses, quiconque commet une iniquité, est en abomination à l’Eternel, ton Dieu.” La corruption sape la rectitude, entame les contrats tandis que la tromperie sur les poids et mesures détruit et balaye toute manière légitime de négociation. Quand les lois sur les achats et ventes sont corrompues, la société s’évanouit, se dissout. Celui qui triche sur les poids et mesure (vendeur ou acheteur) est un criminel, Proverbes 20: 10-23.

 

  1. La Fidélité

 

Définition: Fait de ne pas trahir; conforme à la vérité; faire la chose juste, exacte pendant une longue période de temps.

Matthieu 25: 21 “Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.”

La Bible raconte l’histoire d’un homme d’affaires qui partage des talents. Celui qui a reçu 5 talents a été diligent et fidèle pour les faire fructifier et il a ainsi obtenu 5 autres talents; Celui qui a reçu 2 talents en a fait de même et a reçu 2 autres; mais celui qui au départ avait reçu 1 talent l’a enterré et à cause de cela, il l’a perdu. Chacune des personnes a reçu un don en fonction de ses capacités et talents. Si vous êtes fidèles à ce qui vous a été donné, vous en recevrez davantage.

L’important en affaires n’est pas avec quoi vous débutez,  mais êtes vous fidèle avec ce que vous débutez? Si vous êtes fidèle, vous recevrez plus.

La clé de la croissance dans les affaires est la fidélité.

 

 

III. Techniques économiques du Royaume de Dieu

 

Les affaires ont 3 buts: Produire selon les Principes pour du Profits (PPP)

 

  1. Générer des profits: Parabole des talents dans Matthieu 25

Nous devons faire des affaires qui nous rapportent des revenus car plus nous gagnons de l’argent, plus nous enrichissons.

Pour ce faire, la Bible nous demande d’être compétent dans nos affaires, notre travail. Etre compétent c’est avoir les capacités, connaissances et les compétences nécessaire pour accomplir avec succès une chose, c’est être efficace.

En remplissant ces critères, nous servirons des rois ie nous arriverons au sommet dans nos professions, plus nos responsabilités augmenteront plus nos revenus augmenteront. Proverbes 22: 29 “Si tu vois un homme habile dans son ouvrage, Il se tient auprès des rois; Il ne se tient pas auprès des gens obscurs.”

 

  1. Epargner:

Proverbes 6: 6-8 “Va vers la fourmi, paresseux; Considère ses voies, et deviens sage. Elle n’a ni chef, Ni inspecteur, ni maître; Elle prépare en été sa nourriture, Elle amasse pendant la moisson de quoi manger”

Proverbes 21: 20 “De précieux trésors et de l’huile sont dans la demeure du sage; Mais l’homme insensé les engloutit.”

Même les fourmis savent que pour bâtir une fortune, il faut épargner une partie de ce qu’on gagne. Nous devons mettre de côté pendant les bons moments pour avoir assez pendant les périodes de vaches maigres.

Il est sage d’épargner pour le futur. Qu’importe ce que l’on gagne mais sans épargne, cela ne représente rien.

L’épargne est la clé de la réussite en affaires. Plus vous épargnez mieux vous réussissez.

Pour réussir à épagner, nous devons réussir à dépenser moins que ce que nous gagnons.

Le principe de l’épargne nous montre que certains jours présentent plus d’opportunités que d’autres. Dans les jours de profits, mettons de côté de quoi nous en servir dans des jours difficiles futures.

Epargner est différent de thésauriser ie amasser de l’argent pour le garder, sans le faire circuler, le placer, l’investir. Les fourmis stockent uniquement ce qui sera nécessaire pour leur faire passer l’hiver. Si une colonie de fourmie se déplace dans un lieu où la provision est disponible pratiquement toute l’année, elles fermeront les chambres de stockage d’aliments jusqu’à ce que les réserves disponible viennent à manquer.

Quand nous avons de l’argent, la première dépense est pour Dieu et la seconde pour l’épargne.

  1. Investir:

L’investissement vient de ce que nous avons épargné. Sans épargne pas d’investissement. Quand l’argent épargné est investit, il commence à croître et au fil du temps, il devient une source de revenu importante.

Le temps est la clé de succès de tout investissement.

Ecclésiaste 11: 1-2 “Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras; donnes-en une part à sept et même à huit, car tu ne sais pas quel malheur peut arriver sur la terre.” Ce passage nous montre qu’en investissant, nous ne devons pas mettre tous nos oeufs dans le même panier. Nous devons diversifier nos investissement afin de nous prémunir de tout désastre.

Nous devons toujours commencer par des investissements faibles qui une fois maîtrisés, grandissent et permettent de faire des investissements de transition et enfin des investissements lourds.

Ecclésiaste 3: 1-7 ” Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux: un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté; un temps pour tuer, et un temps pour guérir; un temps pour abattre, et un temps pour bâtir; un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser; un temps pour lancer des pierres, et un temps pour ramasser des pierres; un temps pour embrasser, et un temps pour s’éloigner des embrassements; un temps pour chercher, et un temps pour perdre; un temps pour garder, et un temps pour jeter; un temps pour déchirer, et un temps pour coudre; un temps pour se taire, et un temps pour parler;”

1 Rois 17: 10-24 ” Il se leva, et il alla à Sarepta. Comme il arrivait à l’entrée de la ville, voici, il y avait là une femme veuve qui ramassait du bois. Il l’appela, et dit: Va me chercher, je te prie, un peu d’eau dans un vase, afin que je boive. Et elle alla en chercher. Il l’appela de nouveau, et dit: Apporte-moi, je te prie, un morceau de pain dans ta main. Et elle répondit: L’Eternel, ton Dieu, est vivant! je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils; nous mangerons, après quoi nous mourrons. Elie lui dit: Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. Car ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: La farine qui est dans le pot ne manquera point et l’huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu’au jour où l’Eternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. Elle alla, et elle fit selon la parole d’Elie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu’Elie. La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l’huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l’Eternel avait prononcée par Elie. Après ces choses, le fils de la femme, maîtresse de la maison, devint malade, et sa maladie fut si violente qu’il ne resta plus en lui de respiration. Cette femme dit alors à Elie: Qu’y a-t-il entre moi et toi, homme de Dieu? Es-tu venu chez moi pour rappeler le souvenir de mon iniquité, et pour faire mourir mon fils? Il lui répondit: Donne-moi ton fils. Et il le prit du sein de la femme, le monta dans la chambre haute où il demeurait, et le coucha sur son lit. Puis il invoqua l’Eternel, et dit: Eternel, mon Dieu, est-ce que tu affligerais, au point de faire mourir son fils, même cette veuve chez qui j’ai été reçu comme un hôte? Et il s’étendit trois fois sur l’enfant, invoqua l’Eternel, et dit: Eternel, mon Dieu, je t’en prie, que l’âme de cet enfant revienne au dedans de lui! L’Eternel écouta la voix d’Elie, et l’âme de l’enfant revint au dedans de lui, et il fut rendu à la vie. Elie prit l’enfant, le descendit de la chambre haute dans la maison, et le donna à sa mère. Et Elie dit: Vois, ton fils est vivant. Et la femme dit à Elie: Je reconnais maintenant que tu es un homme de Dieu, et que la parole de l’Eternel dans ta bouche est vérité.”

Ces deux passages nous montrent que nous devons investir dans la bonne saison et sur la bonne terre. Il faut une semence pour qu’il y ait un arbre; la semence précède toujours la moisson. Quand nous semons à la bonne saison et sur la bonne terre, nous évitons de travailler en vain comme Pierre et ses compagnons qui ont travaillé toute la nuit.

Ecclesiaste 11: 4 “Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point. ” montre que nous devons investir même dans les temps difficiles et imprévisibles. Nous devons savoir identifier les opportunités dans les moments difficiles et les exploiter. Dieu est ma^tre du temps et il le fait concourir pour notre bien.

Le résultat de tout investissement est entre les mains de Dieu.

 

  1. Pas d’endettement:

La dette est l’argent que nous sommes obligé de payer à autrui.

Proverbes 22: 7 “Le riche domine sur les pauvres, Et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.”

Eviter le piège de l’endettement c’est éviter tout engagement, obligation financièrenous contraignant à payer, parfois au-delà de notre capacité à payer.

Une fois que nous entrons dans le cycle de la dette, nous perdons une partie de notre liberté. Proverbes 22: 7 “Le riche domine sur les pauvres, Et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.” ie le pauvre est l’esclave du riche, du prêteur.

Des dettes facile à prendre aujourd’hui nous mettent toujours mal à l’aise demain. Nous payons toujours plus pour l’usage d’un argent emprunté, qu’on a d’intérêt si on l’avait épargné.

La dette nous met dans une position de servitude vis-à-vis du créancier alors que Dieu voudrait que nous soyons en position de domination.

Deuteronome 15: 4-6 montre que prêter est le signe de la faveur de Dieu tandis qu’emprunter est le signe de son jugement.

 

  1. Planifier:

Proverbes 24: 3-4 “C’est par la sagesse qu’une maison s’élève, Et par l’intelligence qu’elle s’affermit; C’est par la science que les chambres se remplissent De tous les biens précieux et agréables.”

Luc 14: 28-30 “Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever?”

Planifier implique se projetter des mois voire des années dans le future et fixer des objectifs réalistes.

La planication n’exclut pas la foi mais la foi ne remplace pas la planification.

Pour bien planifier, nous avons besoin d’avoir des objectifs financiers:

– Etablir et maintenir un budget: Luc 16: 10 “Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.”

– Etablir des objectifs à court et long termes:

 

  1. Ne pas cautionner:

Proverbes 22: 26 “Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, Parmi ceux qui cautionnent pour des dettes;”

Proverbes 27: 13 ” Prends son vêtement, car il a cautionné autrui; Exige de lui des gages, à cause des étrangers.”

Lorsqu’on accepte de cautionner, on est celui qui prend plus de risque et qui a accepté de payer la dette d’autrui. Cautionner une personne c’est accepter d’être l’emprunteur car une personne a besoin d’une caution (avaliste) justement parce que celle qui prête ne voudrait pas prêter à celle qui emprunte, il lui faut pour cela, une personne capable de rembourser l’emprunt.

 

  1. Développer des affaires/partenariats dans et en dehors de la communauté chrétienne:

Exode 3: 22 “Chaque femme demandera à sa voisine et à celle qui demeure dans sa maison des vases d’argent, des vases d’or, et des vêtements, que vous mettrez sur vos fils et vos filles. Et vous dépouillerez les Egyptiens.”

Exode 12: 35-36 ” Les enfants d’Israël firent ce que Moïse avait dit, et ils demandèrent aux Egyptiens des vases d’argent, des vases d’or et des vêtements. L’Eternel fit trouver grâce au peuple aux yeux des Egyptiens, qui se rendirent à leur demande. Et ils dépouillèrent les Egyptiens.”

2 Rois 4: 3 “Et il dit: Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre.”

 

  1. Partenariat avec Dieu:

Tout profit en affaire est le résultat de l’équation:

Effet Humain (EH) + Facteurs Divins (FD) = Etonnant Retour Sur Investissement (ERSI)

Jésus a demandé à Pierre et aux autres pécheurs de lancer leurs filets à nouveau. Dans cette histoire, aucune condition n’avait changé entre le moment où ils sont allés seuls et celui où Jésus leur demande d’y aller encore. La seule différence était le Facteur Divin (la présence de Dieu).

Le partenariat avec Dieu nous amène à donner nos dîmes, ces dîmes garantissent la protection de nos ressources (affaires) qui ne pourront être détruite mais au contraire se multiplieront.

Le partenariat avec Dieu amène à rechercher son conseil dans nos affaires. Psaume 1: 1-2 “Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit!”

Proverbes 15: 22 ” Les projets échouent, faute d’une assemblée qui délibère; Mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers.”

Psaume 119: 24 “Tes préceptes font mes délices, Ce sont mes conseillers.”

 

  1. Payer ses impôts

Luc 20: 19-25 “Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchèrent à mettre la main sur lui à l’heure même, mais ils craignirent le peuple. Ils avaient compris que c’était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils se mirent à observer Jésus; et ils envoyèrent des gens qui feignaient d’être justes, pour lui tendre des pièges et saisir de lui quelque parole, afin de le livrer au magistrat et à l’autorité du gouverneur. Ces gens lui posèrent cette question: Maître, nous savons que tu parles et enseignes droitement, et que tu ne regardes pas à l’apparence, mais que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. Nous est-il permis, ou non, de payer le tribut à César? Jésus, apercevant leur ruse, leur répondit:  Montrez-moi un denier. De qui porte-t-il l’effigie et l’inscription? De César, répondirent-ils. Alors il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.”

Romains 13: 1 “Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.”

1 Pierre 2: 13-14 “Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien.”

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier